Prix d’une greffe de cheveux afro en Turquie

Écrit par Émilie Gervais

Tout savoir sur la greffe de cheveux afro en Turquie ! Quel est le prix moyen à Istanbul ? Nos conseils pour réussir votre greffe de cheveux afro en Turquie.

MeilleureClinique.fr vous informe sur le greffe de cheveux afro en Turquie et vous aide à réserver une opération auprès de chirurgiens qualifiés. Ce contenu est offert à titre exclusivement informatif et n’a pas la prétention de remplacer les conseils d’un professionnel de la santé.

Prix d’une greffe de cheveux afro en Turquie

Le coût moyen d’une greffe de cheveux afro en Turquie à Istanbul est de 1700 euros. Selon les besoins, le prix peut varier de 1500 euros jusqu’à 1900 euros. En France, le prix est d’environ 5000 euros.

InterventionPrix TurquiePrix France
Greffe de cheveux afro1700 €5000 €

Qu’est ce que la greffe de cheveux afro ?

Tout d’abord, les greffes de cheveux afro deviennent de plus en plus populaire. L’implant capillaire est un processus simple consistant à transplanter des cheveux depuis une zone donneuse vers une zone receveuse. Les méthodes utilisées sont la FUT (follicular unit transplant) et la FUE (follicular unit extraction). Les hommes et les femmes afro dotés d’une chevelure crépue peuvent subir une greffe de cheveux.

Transplantation de cheveux afro FUT ou FUE ?

Tout d’abord, il existe deux options pour les greffes de cheveux afro – FUE et FUT. Cependant, tous les cas ne se prêtent pas à la procédure FUE. Pourquoi est-ce que je dis cela ? D’abord, pensez à la forme de vos cheveux. Les cheveux afro sont très frisés au-dessus de la peau. De plus, il est tout aussi probable qu’ils soient aussi bouclés sous la peau. La procédure FUE utilise un dispositif d’extraction droit qui pénètre dans la peau et déloge l’unité folliculaire du cheveu. Les cheveux bouclés ont de fortes chances d’être endommagés lors de la procédure FUE. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas. La FUE et la FUT sont toutes deux des options pour beaucoup.

Chaque patient est différent et nous ne saurons pas quelle option est la meilleure pour vous avant de vous voir en personne. Appelez-nous donc et nous pourrons organiser une consultation gratuite. Nous pouvons également organiser une discussion en tête-à-tête à l’heure qui vous convient.

Information sur la FUE et la FUT

La FUT (technique de transplantation d’unités folliculaires) peut donc être la meilleure option. Vous pourriez peut-être considérer les points suivants :

  1. Seul un chirurgien qualifié peut entreprendre la procédure FUT. Tout médecin qualifié (médecin généraliste par exemple) peut pratiquer la procédure FUE.
  2. Certaines cliniques « prennent le risque », sachant que vous aurez signé pour dire que vous êtes conscient que les greffons peuvent ne pas pousser.
  3. La procédure FUE nous oblige à raser complètement la zone donneuse. C’est à dire toute la partie arrière de la tête.
  4. Vous aurez une cicatrice linéaire dans le cas de la FUT
  5. Le temps de récupération a tendance à être plus long.
  6. La FUE laisse très peu de cicatrices visibles et est moins traumatisante pour le patient.

Pour commencer

Vous arrivez donc à la clinique. N’oubliez pas de ne pas boire d’alcool pendant une semaine avant l’opération. On vous a donc conseillé de vous assurer que vous avez pris quelque chose pour le petit-déjeuner. Sinon, nous irons vous chercher quelque chose. Ensuite, nous passerons un dernier contrôle médical, nous reverrons la procédure et nous répondrons à toutes vos questions. Cela se fera avec le médecin. Une fois que tout sera terminé, nous pourrons commencer. Il s’agit donc d’une procédure FUT.

Préparer la zone donneuse

Tout d’abord, nous devons décider de la taille de la bandelette donneuse. Il s’agit du morceau de peau qui sera prélevé à l’arrière de la tête. Le chirurgien décidera de la quantité approximative de greffons nécessaires puis examinera la densité. Une fois cette étape franchie, la taille de la bande peut être estimée avec précision.

En outre, une fois la zone rasée, elle doit être lavée. Une greffe de cheveux afro en Turquie est une procédure dite propre et non stérile. Cela signifie que vous n’êtes pas sous sédation mais sous anesthésie locale. C’est un peu comme aller chez le dentiste, mais vous serez là pendant quelques heures. La clinique est nettoyée à un niveau élevé et tous les instruments sont stériles et à usage unique. Une fois la zone nettoyée à l’aide d’une solution stérilisante, vous êtes prêt pour les injections.

Anesthésie locale

Je suis sûr que, comme la plupart des gens, vous vous inquiétez des injections et vous vous demandez si elles vont faire mal. Je ne vais pas vous mentir et vous dire que vous ne sentirez rien. La plupart des patients se contentent de s’asseoir et cela ne les dérange pas. Certains les ressentent plus que d’autres, mais j’ajouterais qu’elles se terminent rapidement. De plus, une fois l’intervention terminée, vous ne sentirez plus rien pendant le reste de la procédure.

Alors, combien d’injections sont nécessaires ? Cela dépend de la taille de la bandelette ou de la zone donneuse et de la zone receveuse. Chaque injection ne prend que quelques secondes.

Certains patients sont très inquiets au sujet des injections. Le médecin peut vous donner quelque chose pour vous détendre.

Prélèvement de la bandelette

Tout d’abord, le prélèvement de la bandelette ne peut et ne doit être effectué que par un chirurgien qualifié. Un médecin (et non un chirurgien) peut donc effectuer une procédure FUE (extraction de cheveux folliculaires), mais pas une procédure FUT (transplantation de cheveux folliculaires). De plus, il faut un chirurgien qui a beaucoup d’expérience dans la transplantation de cheveux afro afin de réduire les risques de cicatrices.

Prendre la bande ne prend que quelques minutes. La suture qui suit prend plus de temps. Pendant toute la durée de l’opération, vous ne ressentirez aucune douleur. Bien que vous puissiez entendre ce qui se passe.

Suturer la zone donneuse

La suture de la zone donneuse nécessite soin et précision. Tout d’abord, la doublure interne est jointe, puis la couche épidermique la plus superficielle est fermée pour garantir un aspect propre et minimiser le risque de cicatrices chéloïdes. Ce processus prend du temps pour garantir un aspect fini. Les coutures nécessitent une main experte pour garantir qu’elles ne se défont pas.

Plus important encore, les sutures doivent être réalisées par le chirurgien. 

Il n’y a aucune douleur pendant cette procédure. Vous pouvez ressentir un léger « tiraillement » de la peau. Une fois la suture terminée, le chirurgien passera aux incisions.  

Profitez d’un pré-diagnostic GRATUIT !

Sur simple demande et
sans aucun engagement de votre part. 

Consultation 100% gratuite. Nous analysons votre situation, vos besoins et attentes. Et nous estimons le budget nécessaire pour : Vol + Hotel + Taxi + Opération.

A tout moment, vous conservez la maîtrise totale de la démarche engagée. Total sérénité.

À propos de l'auteur

Émilie Gervais

Je m'appelle Emilie Gervais, je suis une rédactrice médical possédant une vaste connaissance scientifique et plus de 15 ans d'expérience en recherche sur le cancer et la biologie moléculaire. Je possède une expérience dans l'organisation de congrès et la gestion de projets. J'ai la capacité de transférer des concepts médicaux et scientifiques complexes à des publics divers à travers une variété de médias, notamment le blog de MeilleureClinique.fr qui me sert de tribune pour mes écrits.