Greffe de cheveux en Turquie

Écrit par Émilie Gervais

Vous envisagez une greffe de cheveux en Turquie ? Ce guide ultime contient tout ce que vous devez savoir sur l’intervention, la récupération et le coût à Istanbul. Demandez un devis et obtenez le meilleur prix pour des implants capillaires réussis en Turquie.

MeilleureClinique.fr vous informe sur la greffe de cheveux en Turquie et vous aide à réserver une opération auprès de chirurgiens turcs qualifiés. Ce contenu est offert à titre exclusivement informatif et n’a pas la prétention de remplacer l’avis d’un professionnel de santé.

Quel est le prix d’une greffe de cheveux en Turquie ?

Le prix d’une greffe de cheveux en Turquie à Istanbul est de 1700 euros. Selon les besoins, le séjour forfait tout compris peut varier de 1300 jusqu’à 2400 euros.

InterventionsPrix TurquiePrix France
Greffe de cheveux FUT1700 €4500 €
Greffe de cheveux FUE1800 €5500 €
Greffe de cheveux DHI1900 €7500 €
Greffe de cheveux ethnique (afro, asiat, …)2000 €5500 €

Greffe de cheveux en Turquie : Le Guide Ultime

Arme de séduction massive pour les hommes, symbole de féminité assuré pour les femmes, au sommet du corps et du crane, les cheveux constituent une couronne. Celle que l’on ne pourra pas perdre, du moins jusqu’à un certain moment.

Quand la maladie nous ronge, quand les hormones nous jouent des tours ou quand la génétique est capricieuse, il arrive que l’on perde ses cheveux. Ça commence par des petites chutes que l’on met sur le compte des changements saisonniers jusqu’à ce qu’on aperçoive une importante perte diffuse et un dégarnissement totale de la ligne frontale, des tempes ou de la raie.

Si certains s’accommodent très bien de leur perte de cheveux, d’autres ont du mal à se voir dans le miroir. Le reflet qu’ils voient d’eux-mêmes renvoie à un sentiment d’impuissance face à cette perte que l’on ne peut pas freiner. Devant ce grand vide sur le crâne, on peut être tenté de sauver ce qu’il reste par des solutions miraculeuses du commerce, ou faire table rase pour passer à une technique durable : la greffe de cheveux. Celle-ci semble être plus efficace.

Chirurgie esthétique très répandue dans le monde, la greffe de cheveux ou l’implantation de cheveux consiste à implanter des cheveux sur les zones dégarnies. L’objectif est simple : ne pas devenir chauve et au passage retrouver sa chevelure d’antan. Si la méthode se pratique dans plusieurs pays, la Turquie reste le paradis de la greffe capillaire.

En Turquie, la greffe de cheveux enregistre un succès croissant, principalement dû à des techniques scientifiques et thérapeutiques évoluées, à l’expertise et la bienveillance des praticiens, mais surtout à des tarifs très compétitifs.

En plein cœur d’Istanbul ou Antalya, certaines cliniques proposent les meilleurs traitements de greffe de cheveux avec des technologies révolutionnaires et d’une grande efficacité. À cela, s’ajoutent un accompagnement personnalisé et un suivi individualisé des différents chirurgiens. La greffe de cheveux à Istanbul ou Antalya vous séduira à coup sûr.

Prêt pour une greffe de cheveux en Turquie ? C’est parti !

Tout savoir sur la greffe de cheveux en Turquie

Bien souvent synonyme de complexe, la perte de cheveux est chez l’homme comme chez la femme un problème qui peut survenir à tout âge. Liée à plusieurs facteurs et pouvant avoir de nombreuses causes, elle peut prendre plusieurs appellations :

  • Calvitie lorsqu’elle est héréditaire ;
  • Alopécie androgénique lorsqu’elle met en cause les hormones androgènes ;
  • Pelade lorsqu’elle résulte d’une maladie auto-immune.
  • Alopécie cicatricielle quand la perte résulte d’une blessure du cuir chevelu,
  • Alopécie de traction suite à une coiffure trop serrée (queue de cheval, port de tissages, tresses serrées, chignon, etc.).

Mais ce n’est pas tout. Comme si la perte des cheveux n’était pas déjà difficile à vivre, celle-ci peut aussi être causée par des carences en nutriments (fer, zinc, sélénium), des traitements médicaux lourds ou des problèmes de thyroïde qui peuvent perturber le cycle de renouvellement des cheveux.

Si une carence peut se corriger par un complément alimentaire, dans bien souvent des cas, une calvitie ou une alopécie peut s’avérer irréversible. Lorsque la perte dure depuis trop longtemps et que ni complément alimentaire ni solution topique n’a pu y remédier, il reste une solution ultime : la greffe des cheveux

On dit que « le bonheur ne s’achète pas, un bon soin de cheveux si » ! La greffe de cheveux n’est autre qu’une technique de chirurgie esthétique qui vise à prendre soin de sa chevelure, pour un résultat naturel. Et dans bien souvent des cas, retrouver sa chevelure et sa couronne, ça rend heureux ! Si la chevelure faisait le bonheur, dans ce cas, il peut s’acheter.

A Istanbul, il est accessible au meilleur prix. Raison pour laquelle beaucoup de patients optent pour cette destination, en plus des attraits touristiques que le pays a à offrir et la beauté des rives du Bosphore, une fois la nuit tombée ! Toutefois, avant de vous lancer à la quête de la greffe de cheveux en Turquie, apprenez davantage sur cette chirurgie capillaire.

Qu’est-ce que la greffe de cheveux ?

Aussi appelée implantation capillaire, la greffe de cheveux consiste dans un premier temps à prélever des unités capillaires dans une zone encore fournie du crâne, pour ensuite, les implanter sur la zone chauve où il n’y a plus de cheveux. Ces unités appelées greffons sont composées de 2 à 4 cheveux. Généralement, ils sont prélevés dans la couronne arrière là où les cheveux ne tombent presque jamais.

Méthode de chirurgie esthétique non-invasive, la greffe de cheveux s’avère être le meilleur recours pour corriger une alopécie. Avec des résultats très visibles, il permet de retrouver la densité perdue.

Après les soins et traitements, une période de croissance prolongée aboutit à une chevelure réelle et définitive. L’insistance des soins permet de retrouver des cheveux aussi denses qu’avant.

Avec la greffe de cheveux, dites au revoir à la perruque, au volumateur, au foulard sur la tête, au complexe et à la baisse d’estime de soi. Accueillez un nouveau regard sur vous-même en réalisant votre rêve d’une chevelure à la Raiponce. Dès lors que les traitements et soins prodigués sont appliqués, la perte de cheveux ne sera plus qu’un mauvais cauchemar.

La greffe de cheveux chez la femme

Selon une étude de l’ISHRS, l’alopécie féminine touche 1 femme sur 5, généralement causé par le vieillissement, la maladie ou les changements hormonaux après la ménopause. Les femmes ont tendance à subir un amincissement subtil sur l’ensemble du cuir chevelu plutôt que de perdre des cheveux par plaques comme c’est le cas chez les hommes. Pour corriger ce problème, certaines femmes choisissent de porter une perruque ou des extensions de cheveux, ou de recourir à une greffe de cheveux pour femme.

La greffe de cheveux chez l’homme

L’alopécie masculine touche 4 hommes sur 5, avec en cause un amincissement important de leurs cheveux à l’âge de 50 ans. Certains hommes commencent à perdre leurs cheveux avant l’âge de 21 ans. Cela résultent d’un trait génétique qui provient des parents. Parmi les autres causes, citons certains médicaments, un excès de vitamine A ou une carence en protéines. La maladie ou le stress peuvent entraîner une perte de cheveux soudaine et importante, appelée effluvium télogène.

Quand peut-on envisager une greffe de cheveux ?

Une greffe de cheveux en Turquie est recommandée dès lors qu’une perte massive de la densité capillaire est observée. À cela peut s’ajouter l’aspect psychologique que cela entraîne et, dans bien des cas, détermine la possibilité d’une greffe de cheveux. En effet, une calvitie ou une alopécie prématurée peut entraîner un véritable complexe ou un mal-être chez la personne qui en souffre. Au point d’en perdre confiance en soi.

N’étant pas toutefois uniquement réservée aux personnes dégarnies, la greffe de cheveux est aussi envisageable sur une chevelure fine, en quête d’épaisseur ou pour un abaissement de la ligne frontale. Si elle est accessible dès 18 ans, on recommandera tout de même de le faire à 30 ou 40 ans quand l’activité hormonale se sera stabilisée.

Par précaution, la greffe de cheveux ne peut se faire que sur une personne et un cuir chevelu en bonne santé. Étant une intervention chirurgicale, la greffe de cheveux nécessite de connaître tous les antécédents de maladie et pathologies qui pourraient rendre la procédure compliquée. Ce paramètre-là sera d’ailleurs étudié de plus près par votre chirurgien esthétique en Turquie, une fois sur la table de consultation.

Enfin et le non moindre, la greffe de cheveux n’est envisageable que chez les personnes dont le crâne n’est pas totalement dégarni. Le niveau de la calvitie ou de l’alopécie sera pris en compte ainsi que l’évolution de la perte de cheveux. La calvitie doit être totalement stabilisée avant de procéder à une greffe. Car celle-ci pourrait provoquer un nouveau déséquilibre du volume et de la densité. Et puis, n’oublions pas que les greffons sont prélevés à l’arrière du crâne. La capacité et la qualité de la zone donneuse demeurent un critère indispensable pour envisager un implant capillaire.

Seul un diagnostic capillaire peut déterminer la possibilité d’une greffe de cheveux. Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à nous contacter pour qu’une clinique de greffe de cheveux à Istanbul vous prodigue les conseils nécessaires.

Quand NE PAS faire de greffe de cheveux ?

Il n’est pas recommandé de faire une greffe de cheveux en Turquie dans les cas suivants :

  • Perte de cheveux non stabilisée
  • Plaies et ampoules sur le cuir chevelu
  • Maladie thyroïdienne et affections auto-immunes
  • Douleurs au niveau du cuir chevelu ou de la peau
  • Personnes âgées de moins de 25 ans
  • Patients atteints d’hémophilie
  • Zone donneuse trop faible
  • Si vous êtes au stade 7 sur l’échelle Norwood-Hamilton

Quel âge pour une greffe de cheveux ?

En réalité, il n’y a pas d’âge minimum pour obtenir une greffe de cheveux. Cela dit, il existe certains risques associés à la transplantation de cheveux à un jeune âge. De nombreuses personnes dans la vingtaine sautent immédiatement sur les greffes de cheveux parce qu’elles veulent avoir une bonne apparence. Mais, avoir une bonne apparence aujourd’hui peut avoir un effet négatif plus tard.

Le problème de la chirurgie sur un patient de moins de 25 ans est que la perte de cheveux progresse et se stabilise vers l’âge de 30 ans. S’il est compréhensible que les jeunes personnes viennent nous voir à un moment aussi vulnérable de leur vie, la chirurgie de transplantation capillaire n’est peut-être pas la bonne solution pour eux à ce moment-là.

Quelle est la durée de vie d’une greffe cheveux ? Est-elle permanente ?

La durée de vie d’une greffe de cheveux peut être permanente. Lors d’une greffe de cheveux, les greffons sont prélevés dans une zone de la tête où ils sont génétiquement programmés pour continuer à pousser. Même après avoir été implantés dans les zones dégarnies du cuir chevelu, les follicules pileux transplantés conservent les caractéristiques de leur origine et continuent de croître à vie.

Cela signifie qu’avec le bon chirurgien et un suivi approprié, une greffe de cheveux FUE, FUT ou DHI peut durer toute une vie.

Greffe de cheveux et différences ethniques

La greffe de cheveux s’adresse non seulement aux caucasiens, mais elle s’adresse également à tous les groupes ethniques tels que les Asiatiques, les Africains et les Moyen-Orientaux. On parle alors de greffe de cheveux ethnique.

Les mèches de cheveux des caucasiens sont plutôt ovales. Celles des Asiatiques sont plutôt rondes et plates. Alors que les cheveux africains sont bouclés et crépus.

Les africains souffrant de perte de cheveux sont d’excellents candidats pour une greffe de cheveux afro en Turquie en raison des caractéristiques distinctes de leurs cheveux. La forme bouclée et crépue des cheveux noirs donne aux patients d’origine africaine un sacré avantage. Cette magnifique « boucle » donne l’impression d’une plus grande densité, de sorte qu’il faut moins de greffes de cheveux pour obtenir des résultats visibles.

A noter que dans la religion islamique, la greffe de cheveux n’est pas haram. Elle est halal et donc acceptée car elle vise à faire disparaître un défaut.

Quelles sont les différentes techniques de greffe de cheveux en Turquie ?

Les progrès scientifiques ont rendu la greffe de cheveux plus aboutie et plus facile. Là où la greffe devait être réalisé cheveu par cheveu de façon manuelle, on dispose aujourd’hui de techniques robotisées permettant de réaliser la chirurgie en un temps record. Et les résultats sont exceptionnels.

À ce jour, trois techniques de greffe de cheveux sont répandues et prisées par les chirurgiens : la FUT, la FUE et la DHI. Pour réaliser l’une ou l’autre de ces techniques, le chirurgien va prélever des échantillons de bulbe capillaire sur la zone donneuse et la transplanter sur la zone dégarnie, autrement dit : la zone receveuse. La différence de ces trois techniques réside notamment dans la méthode de prélèvement et de transplantation ainsi que dans le matériel utilisé. Voyons ce qui en est de ces trois techniques :

La greffe capillaire FUT

La FUT pour Follicular Unit Transplantation ou la transplantation d’unités folliculaires consiste à prélever une bandelette horizontale (entre 10 et 30 cm) du cuir chevelu en haut de la nuque. La surface prélevée est ensuite refermée et suturée avec la probabilité d’une cicatrice. Mais celle-ci sera tellement fine et linéaire qu’elle demeurera imperceptible une fois que les cheveux poussent.

Une fois la bandelette obtenue, le chirurgien va prélever les greffons de celui-ci au microscope. Ici, il doit faire preuve d’expertise et d’efficacité afin de ne pas abîmer les unités folliculaires. La bandelette sera donc découpée en plusieurs micro-greffes contenant 3 à 4 cheveux.

C’est maintenant le temps d’implanter les greffes dans la zone receveuse. De toutes petites incisions seront réalisées pour préparer la zone d’implantation. Celles-ci doivent tenir en compte un axe particulier pour un effet naturel de la repousse.

L’implantation des greffons se fait cheveu par cheveu dans les incisions préalablement effectuées. Cette étape peut se faire en plusieurs séances dont une séance dure environ 4 à 5 heures. Elle peut aussi être réalisée en une seule journée. La FUT quant à elle permet d’implanter plus de 1000 à 4000 cheveux. Une petite croûte peut se former et tombera 2 à 3 semaines après la greffe. Après une greffe capillaire FUT, les compléments et soins antichute sont vivement appréciés.

Greffe capillaire FUE

La FUE pour Follicular Unit Extraction consiste à extraire les follicules pileux sur une partie de l’arrière de la tête. Ici, plutôt que de prélever une bandelette de cuir chevelu entier, on va extraire les follicules un à un sur la partie donneuse avec un outil appelé micro-punch.  Pour accéder facilement aux follicules, le chirurgien peut envisager de raser la zone donneuse.

En fonction des cliniques, la greffe FUE peut être réalisée automatiquement. Certains chirurgiens utilisent un robot ou une machine pour extraire plus facilement et plus rapidement les bulbes capillaires de la zone donneuse. Là encore, une maîtrise de la technique est requise pour ne pas abîmer les follicules pileux et obtenir des greffons de qualité.

En ce qui concerne l’implantation des greffons sur la zone dégarnie, la technique est la même que la FUT. Le chirurgien réalise des incisions avec un micro-poinçon électrique en lame d’acier ou de saphir pour greffer un à un les cheveux dans le cuir chevelu.

Greffe capillaire FUE-Saphir

En greffe capillaire FUE, vous pourrez entendre parler de la FUE-Saphir. Cette appellation désigne la technique utilisée pour effectuer les incisions. En effet, en FUE-Saphir, la lame utilisée pour créer les incisions sur la zone donneuse est faite en pierre de saphir au lieu d’une lame en acier. La lame de pierre de saphir est plutôt douce et saine. Mais en plus, elle diminue les risques d’infection et participe à une guérison plus rapide. Les lames en saphir permettent également un travail plus minutieux et optimisent la réussite de la greffe.

Cette méthode est de loin la plus sûre pour une greffe FUE réussie et sans risques. La lame en pierre de saphir constitue un outil de choix pour réaliser un implant capillaire dans les meilleures conditions sanitaires et dans le plus grand confort du patient.

Greffe capillaire DHI

La greffe capillaire DHI ou Direct Hair Implantation est une méthode révolutionnaire. En vogue depuis 2020, cette technique est dérivée de la FUE. Sa mise en œuvre est très rapide avec une extraction-implantation quasi-simultanée. La durée d’une séance de greffe capillaire DHI varie entre 2 à 3 heures en fonction de l’expertise du chirurgien.

Durant une greffe DHI, les follicules pileux sont retirés de la zone donneuse avec un stylo DHI. Celui-ci envoie de l’anesthésie locale sans aiguille d’injection. Il va retirer les cheveux un par un. Le chirurgien va implanter le cheveu retiré directement sur la zone dégarnie avec ce même stylo, sans avoir à créer des incisions. Car le stylo lui-même est doté de microlame en saphir permettant l’implantation.

Cette action permet de réduire le laps de temps entre l’extraction et l’implantation, et permet également une guérison rapide. Ainsi, le greffon reste moins longtemps hors de l’organisme le rendant plus sûr et sain à utiliser. Mais en plus, la zone donneuse se cicatrisera plus vite et les incisions ne resteront pas longtemps ouvertes. Le DHI micro-saphir est la meilleure technique à choisir pour une greffe de cheveux saine et rapide. De plus, elle procure confort et moins de contraintes autant pour le patient que pour le chirurgien.

Lors de votre rendez-vous avec le chirurgien, vous pourrez choisir la technique que vous jugez la plus confortable. Notez que la DHI reste la technique ultime. Toutefois, la décision finale peut revenir au praticien après diagnostic capillaire.

Traitement PRP

Le traitement Platelet Rich Plasma désigne un traitement qui utilise du Plasma riche en plaquettes, en hormone, en leucocytes et cytokine. Le traitement PRP en soi n’est pas une technique de greffe de cheveux. Mais il fait partie des soins que l’on pourrait vous prodiguer après une greffe de cheveux. Elle garantit la réussite postopératoire d’une implantation capillaire. Cela étant, c’est une chirurgie esthétique artificielle qui nécessite un procédé en clinique.

Pour ce faire, le chirurgien va prélever le sang du patient. Le sang sera ensuite placé en centrifugeuse afin de séparer les PRP des autres composants sanguins. Le sang PRP sera ensuite injecté avec un outil à micro-aiguilles sur le cuir chevelu du patient. Cette technique a pour but d’améliorer la circulation sanguine et le renouvellement du cycle de cheveux. Recommandée après une greffe de cheveux, elle permet d’obtenir des résultats plus que satisfaisants de l’opération capillaire. Le traitement par PRP dure environ 45 minutes.

Comment se déroule la greffe de cheveux en Turquie ?

Votre greffe de cheveux en Turquie peut démarrer dès la première prise de contact. Nous avons un protocole strict et rodé, afin d’optimiser au maximum les chances de réussite. Votre prise en charge peut durer jusqu’à 6 à 12 mois après la greffe car nous assurons un suivi post-opératoire.

Le diagnostic capillaire

Le premier contact avec votre chirurgien esthétique consiste en une consultation et un diagnostic capillaire. Vous n’avez pas besoin de vous déplacer en Turquie pour ce faire. La première consultation peut se faire en ligne. Et elle consistera en une évaluation et diagnostic capillaire. Chaque patient étant unique, sa structure capillaire et la nature de ses cheveux le sont aussi. Ainsi, lors de cette première consultation, le praticien vous fournira une évaluation sur les bases des photos que vous avez envoyées préalablement.

Outre l’analyse capillaire, le docteur effectue également une évaluation de votre état de santé. Il peut vous demander de faire un bilan sanguin. Les résultats de ceux-ci guideront l’avis médical par la suite, mais aussi le traitement approprié pour procéder à une greffe de cheveux.

Si ce premier rendez-vous constitue le point de contact, c’est également le moment le plus essentiel pour en savoir plus sur la greffe des cheveux en Turquie : technique utilisée, séjour, durée du traitement, soins et traitements. Le docteur répondra à toutes vos questions.

La première consultation en Turquie

La première consultation à Istanbul entre dans la phase médicale. Cette consultation en clinique permettra d’analyser votre cuir chevelu, l’élasticité et la densité de vos cheveux. Un premier bilan clinique permettra également de déterminer le nombre de greffons nécessaires et la méthode de transplantation capillaire la plus adaptée à votre cuir chevelu. C’est à ce moment également que le docteur déterminera la zone donneuse, la qualité des greffons, le nombre nécessaire.

Entre le temps de la consultation clinique et la pose des greffons, vous pourrez aussi vous laisser inspirer par la métropole d’Istanbul. Le temps de vous déstresser et de dire adieu à ce crâne dégarni qui vous a longtemps fait perdre confiance en vous.

Le rendez-vous avec votre nouvelle chevelure

C’est le moment tant attendu pour réaliser votre implant capillaire. Vous serez reçu en clinique par une équipe de professionnels qui sera au petit soin. Un accompagnement médical, mais aussi psychologique, est d’autant important durant cette phase.

Durée de la séance

La greffe des cheveux proprement dite se déroule sous anesthésie locale. La séance peut durer entre 5 à 8 heures en fonction du nombre des greffons, mais aussi de la technique choisie. En une seule séance, on peut réaliser environ jusqu’à 4000 greffons.

Durant l’opération, patient et praticien peuvent prendre de courtes pauses, le temps de se dégourdir les jambes, faire quelques étirements, se relaxer en écoutant de la musique ou en regardant la télé.

Au moment de l’implantation des greffons, il est préférable de ne pas prendre de pause. De sorte à préserver la qualité et la santé des greffons, étant donné qu’ils sont sensibles. Plus ils sont en contact de l’air, plus ils sont pollués.

Déroulement de la transplantation

Durant la transplantation, la zone et l’angle des incisions doivent être étudiés de près. De sorte que la repousse suit le sens naturel de la chevelure. Cette étape cruciale repose sur l’expertise du chirurgien et détermine la réussite ou non des greffes de cheveux.

Sous anesthésie locale, la greffe des cheveux est une opération sans douleur. C’est lorsque l’anesthésie se dissipe que de légers picotements pourront être ressentis au niveau du cuir chevelu. Mais cela ne durera que quelques heures, le temps que le cuir chevelu se cicatrise. Si vous optez pour le micro DHI Saphir et la technique FUE, le temps de cicatrisation ne dure pas plus de 24 heures. Mais en plus, les cicatrices ne seront même pas visibles avec cette technique.

Pendant une greffe de cheveux, il peut y avoir des risques de saignement ou d’endommagement des follicules pileux. Tout repose sur l’expertise du chirurgien, mais aussi sur la qualité des services et des soins prodigués durant l’opération.

Le traitement PRP

Le traitement PRP peut être systématique après l’implantation des greffons. Mais elle n’est pas obligatoire. Bien avant de réaliser le prélèvement de greffe sur la zone donneuse, nous effectuons une prise de sang sur le patient afin d’extraire le plasma riche en plaquettes. Celui-ci sera injecté sur le cuir chevelu une fois les greffons implantés.

Après l’intervention

Les greffons fixés sur votre cheveu, une phase de repos est indiquée par la suite. Durant celle-ci, seuls les soins et produits recommandés par votre médecin doivent être appliqués sur votre cuir chevelu (lotions, crèmes, médicaments). Le premier shampoing ne pourrait se faire qu’après 24 heures post-opération.

Il est recommandé de ne pas baisser la tête durant la phase de cicatrisation pour éviter l’afflux sanguin et la formation d’œdème. Cela pourrait endommager les follicules implantés qui sont encore fragiles. L’exposition au soleil est aussi déconseillée. Si vous souhaitez profiter de l’air frais d’Istanbul, le port d’un chapeau est impératif.

La prise d’antidouleur est conseillée. Le soir, vous devez dormir dans une position assise avec le tronc relevé. Utilisez un coussin doux qui soutiendra votre nuque.

Après 2 jours, vous aurez de nouveau rendez-vous en clinique pour voir si la greffe est réussie. Le docteur jugera la réussite de la greffe par l’état de votre cuir chevelu. Bien qu’il soit encore assez tôt pour un jugement définitif. Les consignes et précautions sont à respecter dans les prochains 7 jours.

La prise en charge continuera dans les prochains mois à venir avec des contrôles en 6 à 12 mois en clinique. Une équipe de suivi dédiée veillera à ce que les soins post-opératoires soient administrés correctement et que vos greffes capillaires soient en bonne santé.

Les premiers résultats

Entre 3 à 6 semaines de l’implantation, 80% des greffes vont tomber. Pas de panique, cet effet shedding est incontournable. Mais cela signifie que les greffes se sont enracinés. Ils vont donc faire naître de nouveaux cheveux qui seront visibles d’ici 3 à 4 mois. Au bout de 12 mois, les résultats seront tellement visibles que cet épisode d’alopécie ou de calvitie ne serait plus qu’un cauchemar pour vous.

Photo avant/après d’implant capillaire en Turquie

Précautions à prendre après une greffe de cheveux en Turquie

Comme après toute chirurgie, il est indispensable de prendre quelques précautions pour maintenir votre chevelure en bonne santé. Parmi les requis :

  • Une alimentation saine et équilibrée composée de vitamines et de minéraux nécessaires pour la croissance des cheveux et le renforcement capillaire.
  • Des compléments alimentaires pour éviter les carences
  • Une attention particulière sur le choix de vos produits capillaires (shampoing, masque, etc.). Attention aux huiles essentielles et aux coiffures trop serrées qui risquent de vous faire perdre votre greffe capillaire. De toutes les façons, votre médecin vous prescrira les bons soins et produits adaptés.
  • Le port d’un chapeau ou autre accessoire de protection lorsque vous sortez au soleil ou dans le froid, à la piscine ou à la mer.
  • La tondeuse est interdite pendant les 6 mois post-opératoire.

Comment préparer sa greffe de cheveux en Turquie ?

Depuis plusieurs années, de nombreux patients venant des quatre coins du monde choisissent la Turquie pour la chirurgie esthétique. Le pays a développé le tourisme médical qui consiste à profiter des techniques hautement élaborées en matière de chirurgie plastique et chirurgie esthétique, mais aussi de découvrir un pays avec une culture impressionnante.

Le savoir-faire des médecins, la fiabilité des techniques et les tarifs préférentiels font de la Turquie, une destination de choix pour la greffe capillaire. Des formules trois fois moins chères qu’en Europe et une prise en charge 5 étoiles attendent les patients.

Mais en plus, pour attirer davantage la clientèle. Le pays a développé des formules de séjour pratiques et confortables. Les formules all-inclusives comprennent l’hébergement, la restauration et les différents services sur place, pour que le séjour en terre turque soit le plus confortable possible.

Le choix de la clinique et du chirurgien en Turquie

Pour une greffe de cheveux en Turquie, la première étape consiste à bien choisir votre clinique et votre chirurgien capillaire pour éviter à tout prix une greffe de cheveux raté en Turquie. Devant les multitudes d’offres, vous pourrez vous sentir perdus. Pour être sûr de faire le meilleur choix, faites nous confiance et contactez-nous.

Fiez-vous avant tout à l’expertise, la renommée, mais aussi le succès de la clinique et du chirurgien. C’est sur celui-ci que repose la réussite de votre greffe capillaire, autant choisir le meilleur pour une opération aussi délicate.

Rappelez-vous de l’irréversibilité de la greffe des cheveux, mais aussi de la sensibilité de votre cuir chevelu. Vous n’allez pas le confier à n’importe qui. N’hésitez pas à recueillir des avis et des témoignages et autant d’informations que possible sur la greffe des cheveux à Istanbul ou Antalya. Internet et les réseaux sociaux constituent de véritables mines d’informations.

Les meilleures cliniques d’implantation capillaire à Istanbul

Nos cliniques partenaires sont les meilleures cliniques de greffe de cheveux en Turquie. Au cœur d’Istanbul, nous vous accueillons dans un endroit très propre, confortable et sécurisé avec une ambiance accueillante et chaleureuse assurée par notre équipe.

Les chirurgiens sont réputés pour leurs compétences et leurs maîtrises de toutes les techniques de greffes de cheveux. Doté de plusieurs dizaines d’années d’expérience, tout comme le chirurgien Serkan Aygin, ils sont aussi réputés pour leur bienveillance et leur disponibilité envers les patients.

Notre équipe professionnelle prodigue les meilleurs soins et traitements, depuis la prise de contact jusqu’au suivi postopératoire. La greffe de cheveux dans notre clinique est une opération confortable, sécurisée et rassurante. Notre équipe parle Français, Anglais, Italien, Espagnol, Allemand et Arabe. Des traducteurs restent disponibles pour supprimer toute barrière de langage. Nous proposons des forfait de transplantation de cheveux tout compris : Vol, Taxi, Hôtel, Opération, Médicaments.

La préparation du voyage

Une fois le choix de la clinique fait, préparez votre voyage. Dans de nombreux cas, les cliniques proposent des formules All-Inclusive ou tout-compris. Elles comprennent en plus de la chirurgie, le transport, les billets d’avion, l’hébergement, la restauration et même les services et activités sur place. Tout ce qui vous reste à faire c’est de préparer votre passeport et votre visa de séjour (la clinique vous fournira également de l’aide pour cette étape).

La durée de votre séjour à Istanbul

Le séjour pour une greffe de cheveux à Istanbul ou Antalya dure environ 6 à 7 jours. C’est le temps estimé pour réaliser une greffe dans les meilleures conditions. Le séjour à la clinique ne durera que 2 jours maximum et le reste du temps, vous pouvez en profiter pour découvrir Istanbul et ses mille et une nuit.

Toutefois, rien ne vous empêche de prolonger votre séjour pour profiter de la Turquie.

Une greffe capillaire pas cher à Istanbul

La greffe capillaire étant un procédé individuel, le prix d’une telle opération varie selon plusieurs facteurs : technique choisie pour la greffe, nombre de greffons, gamme de clinique choisie. Néanmoins, le tarif moyen des implants capillaires à Istanbul en Turquie est d’environ 1700 euros. Le prix varie de 130 euros jusqu’à 2400 euros. Ce qui reste un prix pas cher pour la qualité du traitement.

Pour avoir un prix personnalisé, n’hésitez pas à demander un devis. Notre équipe se fera le plaisir de vous faire parvenir le devis de plusieurs cliniques pour que vous puissiez comparer. Et nos coordinatrices pourront répondre à toutes vos questions.

Reportage vidéo sur la greffe de cheveux à Istanbul

Si vous avez du mal à faire un choix, nous pouvons vous accompagner dans la réussite de votre greffe de cheveux, et à un coût réduit. Notre coordinatrice est française.

1

Coordinatrice

Laissez nous laisser vos coordonnées via le formulaire. Notre coordinatrice française vous contactera par message via Whatsapp ou par email pour un pré-diagnostic capillaire gratuit.

Elle vous demandera des photos de face et de profil ainsi que vos objectifs, afin d’obtenir l’avis du chirurgien plasticien.

2

Chirurgien

Si le chirurgien est capable de satisfaire vos objectifs et qu’il nous donne son feu vert pour votre greffe de cheveux, nous vous enverrons un devis personnalisé gratuit et sans engagement.

Et si vous êtes d’accord, nous vous organiserons tout pour vous :
Vol, Taxi, Hôtel, Implant capillaire, Médicament et surtout une belle visite guidée d’Istanbul.

Profitez d’un pré-diagnostic GRATUIT !

Sur simple demande et
sans aucun engagement de votre part. 

Consultation 100% gratuite. Nous analysons votre situation, vos besoins et attentes. Et nous estimons le budget nécessaire pour : Vol + Hotel + Taxi + Opération.

A tout moment, vous conservez la maîtrise totale de la démarche engagée. Total sérénité.

À propos de l'auteur

Émilie Gervais

Je m'appelle Emilie Gervais, je vis à Istanbul en Turquie. Je suis une rédactrice médicale possédant une vaste connaissance scientifique et plus de 15 ans d'expérience en recherche sur le cancer et la biologie moléculaire. Je possède une expérience dans l'organisation de congrès et la gestion de projets. J'ai la capacité de transférer des concepts médicaux et scientifiques complexes à des publics divers à travers une variété de médias, notamment le blog de MeilleureClinique.fr qui me sert de tribune pour mes écrits.

‍👩‍⚕ Obtenir un devis gratuit ➡️