Prix des implants pectoraux en Tunisie

Tout savoir sur les implants de pectoraux en Tunisie ! Quel est le prix moyen à Tunis ? Nos conseils pour réussir votre des implants de pectoraux en Tunisie.

MeilleureClinique.fr vous informe sur les implants pectoraux en Tunisie et vous aide à réserver une opération auprès de chirurgiens qualifiés. Ce contenu est offert à titre exclusivement informatif et n’a pas la prétention de remplacer les conseils d’un professionnel de la santé.

Prix des implants pectoraux en Tunisie

Le coût moyen des implants pectoraux en Tunisie à Tunis est de 2700 euros. Selon les besoins, le prix peut varier de 2500 euros jusqu’à 2900 euros.

InterventionPrix TunisiePrix France
Implants pectoraux2700 €6000 €

Qu’est-ce qu’un implant pectoral ?

Développés à l’origine pour la réparation chirurgicale de déficiences, telles que l’aplasie pectorale congénitale, les implants pectoraux peuvent être utilisés pour améliorer l’apparence des patients présentant une poitrine peu développée ou disproportionnée. Au cours de la dernière décennie, l’intérêt pour la sculpture de la forme masculine idéale s’est accru, comme en témoignent les publicités provocantes montrant des hommes affichant des abdominaux définis et des régions pectorales musclées.

Une paroi thoracique adéquate est psychologiquement très importante pour les hommes, car elle dénote la forme physique, la force et la puissance. Pour toutes ces raisons, l’augmentation des pectoraux est devenue de plus en plus fréquente chez les hommes qui recherchent la chirurgie esthétique, car ils continuent à définir leur physique. Les hommes veulent pouvoir montrer leur poitrine avec fierté plutôt que de se recroqueviller lorsqu’ils sont confrontés à des événements qui révèlent le haut du torse, tels que l’activité physique (c’est-à-dire le sport) ou simplement la détente à la plage.

En utilisant des prothèses pectorales en silicone préformées, le chirurgien esthétique est en mesure non seulement de corriger les déficits de volume, mais aussi de fournir une augmentation fiable de la région pectorale, donnant aux hommes une apparence plus définie et musclée.

HISTOIRE DE L’INTERVENTION

Depuis les années 70, les chirurgiens reconstructeurs utilisent des prothèses en silicone solide pour reconstruire les défauts de la paroi thoracique résultant du syndrome de Poland.

En 1999, le Dr Nikolas Chugay a publié ses travaux sur l’augmentation des pectoraux chez 16 patients à des fins purement esthétiques. La description de son expérience avec 16 patients a constitué l’une des plus grandes évaluations précoces de l’augmentation des pectoraux, avec ses risques et ses avantages.

INDICATIONS

Au départ, l’augmentation pectorale a été introduite comme moyen de traiter les asymétries de la région pectorale dues à des anomalies congénitales (par exemple, le syndrome de Poland et le pectus excavatum) et chez les patients souffrant de déficits de volume secondaires à un traumatisme ou à une chirurgie oncologique. L’augmentation pectorale, pour des raisons purement esthétiques, est indiquée pour le patient qui présente une hypoplasie dans la zone du muscle pectoral et qui ne parvient pas à obtenir la projection souhaitée malgré des exercices vigoureux ou la musculation. Le dernier groupe de patients qui peut bénéficier d’une augmentation pectorale est celui qui a subi une blessure dans la région pectorale, ce qui laisse une asymétrie et un défaut dans la partie antérieure de la poitrine.

LIMITES

Dans tous les cas de chirurgie d’implants pectoraux en Tunisie, des attentes réalistes doivent être formulées par le patient potentiel. Un patient qui présente une asymétrie préexistante doit comprendre que malgré l’augmentation, il y aura probablement une asymétrie persistante (c’est-à-dire la position ou le volume du mamelon). Les patientes gravement hypoplasiques ou présentant une anomalie congénitale peuvent nécessiter plus d’une intervention avec des implants personnalisés plus grands dans un deuxième établissement pour obtenir une augmentation spectaculaire, car une augmentation trop agressive dans un établissement peut exposer la patiente à un risque de syndrome des loges.

SÉLECTION DES IMPLANTS

En Tunisie, les implants pectoraux sont choisis en fonction de l’évaluation faite par le médecin traitant.

SOINS/INSTRUCTIONS POSTOPÉRATOIRES

À la sortie du cabinet, le jour de l’opération, les patients ont la poitrine enveloppée d’un bandage élastique pour réduire le gonflement et le risque de formation de sérome. Le patient est revu le jour suivant et le bandage est retiré. Ensuite, le patient est placé dans un gilet serré en spandex ou un bandage ACE est enroulé autour de sa poitrine. Ce vêtement de compression doit être porté en permanence pendant une période de 4 semaines. Les patients peuvent retirer le vêtement de compression pour se doucher et se laver si nécessaire. Les patients peuvent commencer à se doucher le lendemain de l’opération, en prenant soin de sécher le ruban adhésif sur leurs insicions à l’aide d’un sèche-cheveux réglé sur une faible température. Après l’opération, le patient doit limiter l’utilisation de ses membres supérieurs et éviter tout effort ou soulèvement lourd. Les patients peuvent commencer à utiliser leurs bras comme ils le souhaitent immédiatement après l’opération, mais il leur est interdit de soulever des charges lourdes ou d’exercer une activité thoracique vigoureuse pendant 4 à 6 semaines après l’opération.

COMPLICATIONS

L’augmentation pectorale peut donner lieu à de nombreuses complications ;

Complications potentielles de la chirurgie d’augmentation du pectoral

  • Infection
  • Sérome
  • Hématome
  • Asymétrie
  • Visibilité de l’implant
  • Migration de l’implant
  • « Déformation en « double bulle
  • Cicatrice hypertrophique
  • Hyperpigmentation de la cicatrice
  • Contracture capsulaire
  • Déhiscence de la plaie
  • Lésion nerveuse (permanente ou temporaire, motrice ou sensorielle)
  • Syndrome de loge

CAS PARTICULIERS D’AUGMENTATION PECTORALE

PECTUS EXCAVATUM

Le pectus excavatum, qui signifie « poitrine creuse » en latin, est une déformation du sternum qui se traduit par une dépression dans cette zone en raison d’un développement osseux et cartilagineux anormal. Elle survient dans environ 1 cas sur 150 à 1000 naissances, avec une prédominance masculine (rapport homme/femme de 3:1). Dans de rares cas, cette dépression peut entraîner la compression d’organes internes tels que le cœur et les poumons ; cependant, la dépression se traduit avant tout par un défaut esthétiquement pénible qui amène les patients à consulter un chirurgien pour être corrigés.

Classiquement, la déformation est corrigée par des interventions thoraciques étendues telles que les interventions de Ravitch et de Nuss, qui introduisent des barres pour restructurer le sternum et les structures osseuses et cartilagineuses environnantes. Plutôt que de corriger la déformation structurelle, certains chirurgiens ont commencé à rapporter des succès en utilisant des implants solides pour camoufler la question. L’utilisation d’implants est réservée aux cas moins graves de pectus excavatum qui se présentent à un âge plus avancé et qui sont capables de mieux participer à la prise de décision avec le chirurgien.

SYNDROME DE LA POLOGNE

Le syndrome de Poland est une déformation rare de la poitrine caractérisée par un sous-développement ou une absence du grand pectoral d’un côté du corps. Il est généralement associé à une palmure des doigts (syndactylie) et peut également s’accompagner d’une déformation du mamelon ou du sein. Dans les cas graves, il peut y avoir une agénésie partielle des côtes et du sternum, une scoliose, une absence du latissimus dorsi, du serratus anterior et d’autres structures proches. Le syndrome de Poland affecte le plus souvent le côté droit du corps (75 % des cas) et se manifeste plus fréquemment chez les hommes que chez les femmes (rapport 3:1). L’incidence est estimée à un cas sur 7 000 à un cas sur 100 000 naissances vivantes. Bien que l’on constate peu d’incapacité due à ce trouble, même dans les cas les plus graves, les patients se plaignent souvent d’une gêne due à une déformation esthétique qu’ils perçoivent eux-mêmes. La chirurgie thoracique peut être un moyen de réparer la déformation s’il existe des signes de rotation sternale et des cartilages costaux saillants très proéminents. Des lambeaux de latissimus ont également été utilisés pour remplacer le vide dans la zone d’agénésie ou de sous-développement musculaire, mais ils ont donné des résultats défavorables en raison de l’atrophie et des contractures musculaires et des cicatrices dorsales inesthétiques. Les implants en silicone peuvent être utilisés pour camoufler le déficit dans la région thoracique dans les cas plus mineurs du syndrome de Poland, contribuant ainsi à une plus grande symétrie entre les deux côtés du thorax antérieur.

CONCLUSION

L’augmentation pectorale est depuis longtemps une option pour la reconstruction des défauts de la poitrine. Au début des années 90, de nombreux chirurgiens ont commencé à voir les avantages de l’augmentation pectorale pour répondre aux besoins des patients qui souhaitaient augmenter une poitrine hypoplasique malgré les tentatives d’augmenter la taille de la poitrine avec des régimes d’exercices conventionnels et parfois même agressifs. À l’heure actuelle, l’augmentation des pectoraux avec des implants en élastomère de silicone en Tunisie est un excellent moyen d’aider les hommes à obtenir une plus grande définition et une plus grande musculature, les rapprochant ainsi des idéaux musculaires de « l’homme viril » actuellement répandus dans la société.

Profitez d’un pré-diagnostic GRATUIT !

Sur simple demande et
sans aucun engagement de votre part. 

Consultation 100% gratuite. Nous analysons votre situation, vos besoins et attentes. Et nous estimons le budget nécessaire pour : Vol + Hotel + Taxi + Opération.

A tout moment, vous conservez la maîtrise totale de la démarche engagée. Total sérénité.

À propos de l'auteur

Manuella Fiorentini

Je m'appelle Manuella Fiorentini. Je suis une professionnelle du marketing expérimenté au sein de l'industrie des dispositifs médicaux et de l'industrie pharmaceutique. Avec plus de 7 ans d'expérience, J'ai travaillé dans des rôles créatifs et stratégiques pour développer des campagnes marketing, des lancements de produits et des conférences internationales.