Prix d’une vaginoplastie en Thailande

Écrit par Émilie Gervais

La vaginoplastie en Thaïlande est une procédure destinée à resserrer le vagin. Une alternative est le resserrement vaginal non invasif par chauffage des tissus ou de laser.

MeilleureClinique.fr vous informe sur le vaginoplastie en Thailande et vous aide à réserver une opération auprès de chirurgiens qualifiés. Ce contenu est offert à titre exclusivement informatif et n’a pas la prétention de remplacer les conseils d’un professionnel de la santé.

Prix d’une vaginoplastie en Thailande

Le coût moyen d’une Vaginoplastie en Thaïlande à Bangkok est de 1150 euros. Selon les besoins, le prix peut varier de 1000 euros jusqu’à 1300 euros. En France, le prix est d’environ 1800 euros.

InterventionPrix ThailandePrix France
Vaginoplastie1150 €1800 €

Qu’est-ce que la vaginoplastie ?

La vaginoplastie en Thaïlande à Bangkok (également appelée colporraphie postérieure) est une procédure destinée à resserrer le vagin. Une alternative est le resserrement vaginal non invasif par chauffage des tissus à l’aide d’ondes de radiofréquence (Femilift) ou de laser.

Les patientes présentant une laxité vaginale importante peuvent ne pas tirer profit de ces traitements non invasifs et peuvent être de meilleures candidates pour un resserrement chirurgical par vaginoplastie dans une clinique à Bangkok.

Après l’accouchement, les femmes peuvent se plaindre de laxité vaginale, résultant de l’étirement des tissus et de la séparation des muscles, parfois au point qu’un tampon tombe, et ce manque de tonus peut contribuer au dysfonctionnement sexuel.

Pourquoi une vaginoplastie en Thailande ?

La vaginoplastie en Thaïlande permet de réunir les muscles séparés et de retirer la peau supplémentaire de la partie postérieure du vagin. La peau externe peut également être retirée pour un aspect plus esthétique.

Anesthésie pour la vaginoplastie en Thailande

Si la vaginoplastie en Thaïlande peut être pratiquée sous anesthésie locale, beaucoup choisissent de la faire pratiquer en Thaïlande sous anesthésie générale pour un meilleur confort.

Se préparer à une vaginoplastie

Les cliniques en Thaïlande vous donneront des instructions complètes sur la façon de vous préparer à votre opération de vaginoplastie, qui nécessitera un examen gynécologique et un test de grossesse.

L’opération de vaginoplastie à Bangkok

Sous la peau, les tissus sont resserrés à l’aide de sutures solides. Une fois le canal vaginal resserré, la peau de la muqueuse est suturée de manière fermée. S’il y a de la peau externe qui dépasse, celle-ci peut être réduite également pour un résultat plus esthétique.

Quels sont les risques de la vaginoplastie ?

Toute opération comporte des risques et des complications potentielles. Heureusement, la grande majorité des patientes qui subissent une vaginoplastie n’ont aucun problème avec leur opération et sont extrêmement satisfaites de leurs résultats. Les risques sont rares, mais lorsqu’ils se présentent, des médicaments supplémentaires ou même une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires.

Ces risques comprennent l’infection, les saignements, les cicatrices, les douleurs lors des rapports sexuels et les déformations. L’opération peut entraîner des rapports sexuels douloureux. La plupart de nos patientes ayant subi une vaginoplastie à Bangkok ne connaissent cependant jamais ces risques.

N’oubliez pas que les cliniques en Thaïlande corrigent tout problème ou complication gratuitement. Si vous avez un résultat insatisfaisant et que nous pensons qu’une intervention chirurgicale supplémentaire permettra de résoudre le problème, la clinique effectue l’opération gratuitement.

Se remettre d’une vaginoplastie

Après votre opération de vaginoplastie, vous devrez régulièrement laver délicatement la zone à l’eau et au savon. Il y aura un léger gonflement et des ecchymoses pendant 2 à 4 semaines. Une certaine douleur peut être présente pendant environ une semaine après l’opération de vaginoplastie, mais il y a généralement très peu de douleur associée à cette opération.

Une prescription d’antalgique et d’antibiotique est donnée à toutes les patientes avant leur opération de vaginoplastie pour soulager la douleur et prévenir toute infection.

Vous devez vous abstenir de toute insertion vaginale pendant 6 semaines, y compris les rapports sexuels et les tampons. Cela permettra aux incisions de guérir complètement et d’éviter toute réouverture. Vous devez également éviter de soulever des objets lourds et de faire des efforts trop importants en déféquant, car cela pourrait nuire à votre guérison. Les sutures de la vaginoplastie se dissoudront et se retireront d’elles-mêmes.

Vous devriez pouvoir retourner au travail une semaine après l’opération et reprendre un programme d’exercices légers. Évitez de soulever des objets lourds ou de faire des exercices pénibles pendant 4 à 6 semaines.

Quels sont les résultats de la vaginoplastie ?

Cette procédure entraîne généralement un resserrement du canal vaginal, ce qui peut contribuer à accroître la satisfaction sexuelle.

Profitez d’un pré-diagnostic GRATUIT !

Sur simple demande et
sans aucun engagement de votre part. 

Consultation 100% gratuite. Nous analysons votre situation, vos besoins et attentes. Et nous estimons le budget nécessaire pour : Vol + Hotel + Taxi + Opération.

A tout moment, vous conservez la maîtrise totale de la démarche engagée. Total sérénité.

À propos de l'auteur

Émilie Gervais

Je m'appelle Emilie Gervais, je suis une rédactrice médical possédant une vaste connaissance scientifique et plus de 15 ans d'expérience en recherche sur le cancer et la biologie moléculaire. Je possède une expérience dans l'organisation de congrès et la gestion de projets. J'ai la capacité de transférer des concepts médicaux et scientifiques complexes à des publics divers à travers une variété de médias, notamment le blog de MeilleureClinique.fr qui me sert de tribune pour mes écrits.